Emilie Frenkiel

Emilie Frenkiel est docteur en science politique à l’EHESS (CESPRA). Elle a soutenu en juin 2012 une thèse consacrée au débat contemporain sur la réforme politique dans les universités chinoises (dirigée par P. Rosanvallon). Elle est actuellement ATER à l’Université Paris 8 et co-rédactrice en chef à La Vie des Idées et Books and Ideas. Ancienne élève de l’École normale supérieure de Lettres et sciences humaines, elle est agrégée d’anglais. Ses recherches portent sur les innovations institutionnelles locales en Chine, la sociologie des intellectuels et l’espace public chinois. Elle a notamment publié sur ces questions :

 

« Les universitaires chinois et la politique du quotidien », Kiosque, online journal of CERI-Science Po, april 2010

« Wang Shaoguang : recherche et engagement politique en Chine », Sinopolis, 18 septembre 2010 : http://sinopolis.hypotheses.org/204

« La Chine est-elle asiatique ? », La Vie des idées, 23 Novembre 2010 : http://www.laviedesidees.fr/La-Chine-est-elle-asiatique.html

« Intellectuels et pouvoir en Chine », Monde Chinois, n°24, hiver 2010-2011

« Une nation, 56 nationalités » in Joao Medeiros, Le Mondial des Nations, 2011, Choiseul

« Note préliminaire sur la condition des universitaires en Chine », Critique Internationale, janvier-mars 2011

« Une démocratisation aux couleurs de la Chine », Politique Internationale, Vol. 76, n°4, hiver 2011

« Les conceptions du politique des intellectuels chinois au début du XXIe siècle », La Lettre du Collège de France, n°33, mai 2012

« Parler politique. Les différents courants idéologiques en Chine », Le Banquet, (à paraître dans le prochain numéro)

« Etre politologue en Chine », In Trasformazione, automne 2012

Chapitre sur le tirage au sort dans Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la participation (à paraître)

(en collab. Avec Chloé Froissart), Dossier sur les mouvements sociaux en Chine, Books & Ideas, (à paraître)