«

»

fév 01 2013

Introduction à la sociologie politique – Cours assuré par Camille François, Odile Henry, Audrey Mariette, et Sylvie Tissot

 Année universitaire 2012-2013

Département de science politique, 2ème semestre, Licence 1

Enseignant-e-s : Camille FRANÇOIS, Odile HENRY, Audrey MARIETTE, Sylvie TISSOT.



INTRODUCTION À LA SOCIOLOGIE POLITIQUE

 

 

OBJECTIFS DU COURS & MODALITÉS D’ÉVALUATION

 

 

  • Objectifs du cours : ce cours a pour objectif d’introduire les étudiant-e-s à la sociologie politique en donnant un premier aperçu de ses courants, objets, concepts et méthodes.

À partir du cas de la démocratie représentative en France et de ses évolutions contemporaines, le cours est articulé autour de trois grandes parties, à partir de travaux fondateurs et d’enquêtes récentes en sociologie politique :

I- Des frontières de la sociologie politique aux frontières du politique ;

II- Comment se faire entendre ? Des pratiques de participation « conventionnelles » aux mobilisations ;

III- Qui représente et qui gouverne ? Des partis aux professionnels de la politique.

 

 

  • Modalités d’évaluation : vous serez évalué-e-s sur la base de deux travaux (contrôle continu) et d’un examen sur table à la fin du semestre (contrôle terminal).

Ces modalités d’évaluation ont pour but d’encourager les étudiant-e-s à développer leur connaissance et leur compréhension des notions et méthodes vus en cours, leur capacité à les mobiliser dans le cadre d’une analyse sociologique et leur capacité à parler (participation à l’oral), rédiger et à argumenter.

 

  • Un exposé oral de 20 minutes par groupe de 2 étudiant-e-s portant sur un thème en lien avec le cours (cf. plan de cours pages suivantes) :

pour préparer ce travail, les étudiant-e-s auront un texte de la brochure qui servira de support à l’exposé (l’exposé donnera à voir la problématique, les hypothèses de recherche, la méthodologie et la logique argumentative du texte présenté). Ils devront réaliser des recherches bibliographiques et documentaires en lien avec ce texte support. L’exposé comprendra une problématique en lien avec le thème de l’exposé, un plan en 2 ou 3 parties, une conclusion et une bibliographie. L’exposé intégralement rédigé à l’écrit sera rendu le jour même (20 000 caractères espaces compris, soit environ 5 pages).

 

  • Un examen sur table à mi-semestre (séance 7, 28 mars) :

les étudiant-e-s auront trois heures pour composer. Un sujet au choix (commentaire de texte ou de document ou dissertation) sera proposé, en lien avec les thèmes abordés dans les deux premières parties du cours.

 

  • Un examen sur table final :

les étudiant-e-s auront trois heures pour composer. Un sujet au choix (commentaire de texte ou de document ou dissertation) sera proposé, en lien avec les thèmes abordés dans l’ensemble du cours.

 

 

NB : pour chaque séance, tou-te-s les étudiant-e-s auront systématiquement un texte de la brochure à lire (cf. plan de cours pages suivantes) et auront en charge d’animer la discussion relative à ce texte et/ou seront interrogé-e-s au hasard sur ce texte.

Une présence assidue aux cours est demandée, celle-ci fera l’objet d’un contrôle et d’une pondération de la note de CC.


PLAN DE COURS

 

Ce plan de cours, indicatif, est susceptible d’être modifié en cours de semestre.

 

I- DES FRONTIÈRES DE LA SOCIOLOGIE POLITIQUE AUX FRONTIÈRES DU POLITIQUE

 

 

  • SÉANCE 1LA SOCIOLOGIE POLITIQUE : UNE DISCIPLINE, UN OBJET, UNE MÉTHODE ?

Texte (lu et discuté pendant la séance) : en guise d’introduction

Cyril LEMIEUX, « L’énigme de la ligne 13 du métro parisien », La sociologie sur le vif, Paris, Presses des Mines, 2010, p. 111-112.

 

  • SÉANCE 2DANS QUELS CADRES SE DÉPLOIE LA POLITIQUE ? CHAMP BUREAUCRATIQUE, CHAMP POLITIQUE (1/2)
  • Texte à lire pour tou-te-s :

Norbert ELIAS, La dynamique de l’Occident, Paris, Calmann-Lévy, 1975 [1939], p. 25-41 (extraits).

 

Exposé 1 : L’invention de la bureaucratie

Françoise DREYFUS, « La construction de la bureaucratie », L’invention de la bureaucratie, Paris, La Découverte, 2000, p. 169-196.

Exposé 2 : L’invention de l’étranger

Gérard NOIRIEL, Le creuset français. Histoire de l’immigration XIX XXe siècles, Paris, Seuil, 1988 (extraits du chapitre 2, « La carte et le code », p. 71-94).

 

  • SÉANCE 3DANS QUELS CADRES SE DÉPLOIE LA POLITIQUE ? CHAMP BUREAUCRATIQUE, CHAMP POLITIQUE (2/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Mattei DOGAN, « Les professions propices à la carrière politique. Osmose, filières et viviers », in Michel OFFERLE, La profession politique. XIX-XX siècles, Paris, Belin, 1999, p. 171-199.

 

Exposé 3 : Vivre « de » et vivre « pour » la politique

Max WEBER, Le Métier et la vocation d’homme politique, Paris, Plon, coll. « Bibliothèques 10/18 », 2001 [1963] (extraits).

Exposé 4 : L’apprentissage du vote ou « comment les Français sont devenus électeurs »

Alain GARRIGOU, « Le secret de l’isoloir », Actes de la Recherche en Sciences sociales, vol. 71-72, mars 1988, p. 22-45.

 

 

II- COMMENT SE FAIRE ENTENDRE ?

DES PRATIQUES DE PARTICIPATION « CONVENTIONNELLES » AUX MOBILISATIONS

 

 

  • SÉANCE 4LE « CENS CACHÉ » : DU SENTIMENT DE « COMPÉTENCE » POLITIQUE À LA SOCIALISATION POLITIQUE

Texte à lire pour tou-te-s :

Daniel GAXIE, « L’attention portée aux événements politiques selon l’appartenance de classe », Le cens caché. Inégalités culturelles et ségrégation politique, Paris, Éditions du Seuil, 1978, p. 96-105.

 
Exposé 5 : Apports et limites de la notion de compétence politique
Loïc BLONDIAUX, « Faut-il se débarrasser de la notion de compétence politique ? Retour critique sur un concept classique de la science politique », Revue française de science politique, vol 57, n° 6, 2007, p. 759-774.

Exposé 6 : Socialisation et transmission des préférences idéologiques

Annick PERCHERON, « Préférences idéologiques et morale quotidienne d’une génération à l’autre », Revue française de science politique, 32ème année, n° 2, 1982, p. 185-209

 

 

  • SÉANCE 5VOTER : PROCESSUS ÉLECTORAL, COMPORTEMENTS ÉLECTORAUX (1/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

André SIEGFRIED, « Livre Premier : Les conditions déterminantes de la formation politique de l’Ouest », Tableau politique de la France de l’Ouest sous la Troisième République, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2010 [1913], p. 459-467 et p. 511-513 (extraits).

 

Exposé 7 : Vote et religion

Guy MICHELAT et Michel SIMON, « Niveau d’intégration religieuse et comportement politique », Classe, religion et comportement politique, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1977, p. 383-415.

Exposé 8 : Les déterminants du vote : classe et ethnicité

Camille HAMIDI, « Catégorisations ethniques ordinaires et rapport au politique. Elément sur le rapport au politique des jeunes des quartiers populaires », Revue française de science politique, vol 60, n° 4, 2010, p. 719-743.

 

  • SÉANCE 6VOTER : PROCESSUS ÉLECTORAL, COMPORTEMENTS ÉLECTORAUX (2/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Florent GOUGOU, « Les mutations du vote ouvrier sous la Ve République », Nouvelles fondations, 5, 2007, p. 15-20.

 

Exposé 9 : Classes populaires et abstention 

Céline BRACONNIER et Jean-Yves DORMAGEN, « Des intermittents du vote », La démocratie de l’abstention. Aux origines de la démobilisation électorale en milieu populaire, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 2007, p. 66-96.

Exposé 10 : Divisions politiques au sein du groupe ouvrier

Stéphane Beaud et Michel Pialoux, « Affaiblissement du groupe ouvrier et tensions racistes », Retour sur la condition ouvrière. Paris, Fayard, 1999, p. 375-415.

 

  • SÉANCE 7EXAMEN SUR TABLE

 

  • SÉANCE 8PROTESTER, CONTESTER : MOBILISATIONS COLLECTIVES & MOUVEMENTS SOCIAUX (1/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Isabelle PUECH, « Le temps du remue-ménage. Conditions d’emploi et de travail des femmes de chambre », Sociologie du travail, n°46, 2004, p. 150-167.

 

Exposé 11 : Les carrières militantes

Eric AGRIKOLIANSKY, « Carrières militantes et vocation à la morale : les militants de la LDH dans les années 1980 », Revue française de science politique, vol. 51, n° 1-2, 2001, p. 27-46.

Exposé 12 : Vote et militantisme de droite

Lucie Bargel et Anne-Sophie Petitfils, « “Militants et populaires!” Une organisation de jeunesse sarkozyste en campagne. L’activation périodique d’une offre organisationnelle de militantisme et ses appropriations pratiques et symboliques », Revue française de science politique, n°59, 2009/1, p. 51-75.

 

  • SÉANCE 9-a - PROTESTER, CONTESTER : MOBILISATIONS COLLECTIVES & MOUVEMENTS SOCIAUX (2/2)

(suite de la séance 8)

Texte à lire pour tou-te-s :

Justyne BALASINSKI, « Art et contestation », in Olivier Fillieule et al., Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de Sciences Po, 2009, p. 67-73

 

Exposé 13 : Art et contestation

Romain LECLER, « Le succès d’Histoires d’A, “film sur l’avortement”. Une mobilisation croisée de ressources cinématographiques et militantes (enquête) », Terrains et travaux, n° 13, 2007/2, p. 51-72.

 

 

 

 

III- QUI REPRÉSENTE ET QUI GOUVERNE ?

DES PARTIS AUX PROFESSIONNELS DE LA POLITIQUE

 

 

  • SÉANCE 9-bLES PARTIS POLITIQUES, ACTEURS DE LA COMPÉTITION (1/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Michel OFFERLE, Les partis politiques, Paris, PUF, Collection « Que sais-je ? », 1987 (extraits).

 

Exposé 14 : Le militantisme au Parti communiste

Bernard PUDAL, « Les fils du peuple et leur éthique », Prendre parti. Pour une sociologie historique du Parti communiste français, Paris, Presses de la FNSP, 1989, p. 107-139.

 

  • SÉANCE 10LES PARTIS POLITIQUES, ACTEURS DE LA COMPÉTITION (2/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Rémy LEFEBVRE, « Partis politiques, espèce menacée », Le Monde diplomatique, mai 2010.

 

Exposé 15 : La montée des partis d’extrême-droite en Europe (1/2)

Marta MACHIAVELLI (Martina ADVANZA), « La Ligue du Nord et l’invention du “padan” », Critique internationale, n°10, janvier 2001, p. 129-142.

Exposé 16 : La montée des partis d’extrême-droite en Europe (2/2)

Béatrice GIBLIN, « Extrême droite en Europe : une analyse géopolitique, Hérodote, 144, 2012, p. 3-17.

 

  • SÉANCE 11COMMENT SE FAIRE ÉLIRE ET GOUVERNER ? (1/2)

Texte à lire pour tou-te-s :

Patrick LEHINGUE, « Six déclinaisons des biais de représentation sociale », Le vote. Approches sociologiques de l’institution et des comportements électoraux, Paris, La Découverte, 2011, p. 61-72.

 

Exposé 17 : Les femmes en politique

Delphine  DULONG et Frédérique MATONTI, « Comment devenir une professionnel(le) de la politique ? L’apprentissage des rôles au Conseil régional d’Île-de-France », Sociétés & Représentations, n° 24, 2007/2, p. 251-267

Exposé 18 : Les catégories d’action publique

Sylvie TISSOT, « Y a-t-il un “problème des quartiers sensibles” ? Retour une catégorie d’action publique », French Politics, Culture & Society, n° 3, vol. 24, hiver 2006, p. 42-57.

 

  • SÉANCE 12COMMENT SE FAIRE ÉLIRE ET GOUVERNER ? (2/2)

Documentaire (diffusé et discuté pendant la séance) : sur le thème des campagnes électorales

Exposé 19 : sous réserve

Exposé 20 : sous réserve

 

 

 


MANUELS & OUVRAGES DE RÉFÉRENCE POUR LE COURS

 

- COHEN Antonin, LACROIX Bernard et RIUTORT Philippe (dir.), Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, 2009, 786p.

- DORMAGEN Jean-Yves et MOUCHARD Daniel, Introduction à la sociologie politique, De Boeck, 2010 (3ème édition), 271 p.

- DULONG Delphine, Sociologie des institutions politiques, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2012, 124 p.

- GAXIE Daniel, La démocratie représentative, Paris, Montchrestien, 2000 (3ème édition), 160 p.

- LAGROYE Jacques, avec FRANÇOIS Bastien et SAWICKI Frédéric, Sociologie politique, Paris, Presses de Sciences po / Dalloz, 2006 (5ème édition), 607 p.